VOILÀ, VOILÀ QUE ÇA RECOMMENCE…

Périodiquement les écoles dites supérieures d’art sont placées volontairement en situation de crise.

Comme si jamais ne pouvait être intégrée cette position fort simple :

Toute école, tout établissement d’enseignement a besoin de liberté et d’autonomie.

Tout d’abord pour développer les formes pédagogiques propres aux formes de production, de création qui se déploient dans nos écoles,

Ensuite pour asseoir la pérennité des écoles – car les écoles ont un tempo propre qui ne correspond pas à celui des politiques, des financeurs et des administratifs. Nos écoles ont appris à faire varier des temps d’enseignement, de recherche et de production-création en articulant des espaces-temps spécifiques : le cours, l’atelier, le workshop, le séminaire, le laboratoire de recherche.

C’est tout cela entre autres choses qui est mis à mal (…)

Suite communiqué CNEEA 9 avril 2016

le fichier pdf peut selon certains navigateurs s'afficher incomplètement- nous vous conseillons de le télécharger pour le lire correctement …