Communiqué des étudiants en lutte de l'ESAA du Vendredi 8 Avril

Nous apprenons dans un communiqué de presse que le gouvernement annonce un dégel de 50 millions d’euros pour la culture.

Nous nous inquiétons de ne voir ici qu’un simple effet d’annonce, quand nous voyons à quel point le gouvernement a laissé la situation des Écoles Supérieures d’Art péricliter ces dernières années, mettant en danger l’avenir d’un grand nombre d’entre elles. En effet, celui-ci a tout fait pour faciliter le désengagement financier des mairies et du ministère de la culture qui ne voient en elles qu’un poids financier.

Par ailleurs, il n’est fait aucune mention des Écoles Supérieures d’Art dans le communiqué du gouvernement, alors que celles-ci sont une vraie richesse en tant qu’écoles de proximité: elles servent l’égalité des chances dans l’enseignement et l’accès au plus grand nombre à la création artistique.

Il est plus que jamais temps que le parti socialiste élu sur un programme valorisant l'éducation supérieure, la culture et l'art mette en pratique ses promesses de campagne en prenant clairement position pour l’avenir de nos écoles.

Nous exigeons que la situation des Écoles Supérieures d’Art en danger soit rendue pérenne, notamment pour celles d’Angoulême, Tourcoing, Caen, Valenciennes et Avignon. Nous exigeons que soit acté par des engagements financiers clairs un programme de sauvetage de ces écoles. Nous dénonçons également la politique d’augmentation des frais d’inscription dans certaines Écoles, notamment celle de l’École Supérieure d’Art de Bretagne.

Nous exigeons dès aujourd’hui pour l’ESA Avignon:

- Le maintien du concours d'entrée en L1,

- L’annulation des baisses de budget successives de ces précédentes années,

- La sécurisation et la reconduction immédiate des contrats précaires d’enseignants et personnels en CDD.

Comité des étudiants en lutte de l'École Supérieure d'Art d'Avignon.

https://etudiantsesaa.wordpress.com