Lyon le 06 novembre 2015, Madame la Ministre,

La CNEÉA a pris connaissance des axes ouverts par votre discours de clôture du 30 octobre 2015 de la session de l’ANDEA intitulée «Demain l’école d’art». Il nous semble, comme nous ne cessons de le rappeler à vos services, que la construction des écoles d’art et de design ne peut se faire sans concertation avec tous les acteurs de ces écoles. Votre discours ne s’adresse malheureusement qu’à un seul des acteurs. Vous évacuez ainsi les autres représentants : • les syndicats avec qui le statut des professeurs sera finalement discuté au sein des instances représentatives et cet oubli pourrait être une erreur tactique préjudiciable à l’évolution des statuts alors que les organisations syndicales ont participé à la rédaction du rapport remis par vos services au gouvernement. • la Coordination Nationale des Enseignants d’Ecole d’Art (CNEÉA) qui relaie les préoccupations centrales et les propositions des acteurs des écoles. • les étudiants dont la voix, à ce jour, n’est relayé par aucune instance structurée. • les institutions de l’enseignement supérieur qui attendent de voir les écoles d’art et de design se structurer en véritable enseignement supérieur pour en faire des partenaires à part entière. Oublier les autres acteurs des écoles dont la CNEÉA qui porte depuis sa création le discours d’une évolution des écoles d’art vers l’enseignement supérieur et qui tente de configurer une perspective d’enseignement supérieur de l’art et du design est une erreur

LETTRE À LA MINISTRE DE LA CULTURE NOV 2015
le fichier pdf peut selon certains navigateurs s'afficher incomplètement- nous vous conseillons de le télécharger pour le lire correctement …