Ce communiqué reproduit intégralement la lettre du collectif des enseignants de l’ESAM Caen-Cherbourg.
Ce courrier est une bonne description de la situation des écoles : l’écart entre un prétendu statut d’établissement d'enseignement supérieur et la situation réelle des pratiques administratives, l’absence de gouvernance équilibrée, etc.
Le Sénat a déjà demandé que le statut des EPCC soit révisé pour correspondre aux missions d’enseignement supérieur. Il ne semble pas avoir été entendu.

Il est important que de telles situations conceptualisées nous parviennent pour que nous puissions les diffuser et établir un positionnement collectif et commun.

Certains directeurs d’EPCC et de directeurs des études essaient de revoir les charges de travail et les missions prétextant notre statut de fonctionnaire territoriale allant ainsi à contre courant de la nécessité de reconnaître les missions d’enseignement supérieur qui sont impliqués par la mastérisation et les évaluations AERES.

[le fichier pdf peut selon certains navigateurs s'afficher incomplètement- nous vous conseillons de le télécharger pour le lire correctement ]

http://blog.cneea.fr/public/000COMUNIQUE/CNEEA-28-3-15.pdf